J’ai un travail fabuleux – Episode 4.06 – Non mais allo !

Février 2016.
Il fait froid, il pleut.
Globalement il fait moche (normal : on est en février).
On ne sait ni d’où, ni pourquoi, ni comment, mais en CBB (Comité des Big Boss), le big boss de la DSI fait une annonce. Et tous les autres big boss applaudissent des deux mains et des deux pieds. Ils veulent ça là-maintenant-tout-de-suite parce que c’est tropcooltropgénial.
C’est ainsi qu’est née notre nouvelle saga…

#Idee2543541 chez TopGun GS : doter TOUS les internes de smartphones, et virer toutes les lignes fixes, des internes comme des prestataires.

Nous avons déjà 235 personnes avec un téléphone mobile.
Nous galérons à leur faire respecter leur forfait.
Nous sommes au 21ème étage d’une tour.
Nous galérons tous, peu importe l’opérateur ou le modèle de notre portable perso, pour avoir de la 3G correcte. On ne vous parle même pas de 4G, c’est une sorte de légende urbaine.
Les divers réseaux wifi rament déjà comme des galériens entre les MacBook et les trucs connectés dessus plus ou moins officiellement, et les bornes wifi posées dans le mauvais sens.
Les nouveaux mobiles se connecteront, bien entendu, en wifi dans la tour.

Nous allons rajouter 200 appareils.
Sur la 4G inexistante.
Sur les réseaux wifi alternatifs.

On a scale of 1 to « invade Russia in winter », how bad is your idea?

Mars.
Puisque Monsieur B. va être interne à compter du 1er juin, c’est à lui que l’on confie le projet. Avec notre troisième larron, TigerWoods, (nous sommes les FARC de la DSI. Faudra que je vous explique ça à un moment tiens) nous le rassurons de suite : on ne le laissera pas tout seul, on lui filera un coup de main, vu que c’est la première fois que Monsieur B. va gérer un projet. On commence à lui donner des tuyaux, le mettre en garde sur les trucs à surveiller.
Au global c’est un projet de merde, on le sait tous les trois, mais on va faire front, et on se laissera pas faire.

Avril.
Le projet se met doucement en place. Personne ne se presse mais on ne dort pas non plus.
On étudie les possibilités : il va falloir acheter tous les téléphones, et faire ouvrir les lignes.
La bonne nouvelle : on va pouvoir désactiver l’option « monde » des forfaits. Autrement dit : personne ne pourra se barrer en vacances à l’étranger avec son mobile pro et exploser son forfait en vacances (oui on a eu le cas l’été dernier). Un problème de réglé !
Reste à savoir ce que l’on va prendre comme modèle de téléphone, parce que soyons francs : si on demande aux gens de choisir, entre ceux qui répondront pas, ceux qui répondront à côté, ceux qui répondront en retard et ceux qui feront suer, ça va vite devenir n’importe quoi.
Premiers modèles sélectionnés par les chefs ? Apple ! 5S, 8Go. Mais quand ils ont vu la facture ils sont passés sur du Samsung, étrangement. On se demande bien pourquoi…
Mais de son côté, le big boss, applemaniac, nous demande à Monsieur B. et moi d’enquêter : et si on les prends direct auprès de l’Apple store les iPhones, ça nous couterait pas moins cher ?

Mai.
Exchef soulève (enfin re-soulève) un souci majeur : nous occupons une tour du 21ème au 24ème étage. Le réseau (3G la plupart du temps, la 4G c’est quand il n’y a pas trop de nuages dehors et que le site est moitié vide) est surtout fait pour les gens au sol, ou au mieux dans les immeubles de taille standard sur lesquels sont posées les antennes. Il va donc falloir prévoir un audit de couverture. Et très certainement des aménagements. Et il sait de quoi il parle, il a déjà eu le souci dans une précédente tour de TopGun : 100K€ à la louche pour avoir une couverture réseau digne de ce nom. Personne n’écoute vraiment mais comme il insiste, beaucoup, les chefs finissent par céder.
De notre côté nous enquêtons et nous avons des devis (avec au passage petit déj’ et démo à l’Apple store du coin, et un autre jour, RDV avant l’ouverture de la boutique, rien que pour Monsieur B. et moi. La grande classe ♥) : l’un dans l’autre, le devis fait le même prix que chez l’opérateur de la boite. Sauf que là ce sont des 5SE 16Go avec Apple care, desimlocké et en leasing. Autrement dit le truc qui vaut VACHEMENT le coup.
Avec Monsieur B., on se prend à fantasmer notre future gestion de parc mobile, simple et efficace…

Juin.
On a quasiment fait accepter notre deal avec le store du coin quand un débile tombé de la lune arrive avec ses gros sabots « non mais… Apple ça fait quand même trop ostentatoire hein… »
ET TA CONNERIE ELLE EST PAS OSTENTATOIRE PEUT-ÊTRE ?? è.é/
Bref, fâchés nous sommes mais bon, tant pis, nous ne sommes pas décideurs. Au passage, retour à la case départ : on ne sait pas quoi prendre comme modèle de téléphone, parce que le « moyenne gamme » Samsung sélectionné au départ ne sera bientôt plus produit.
Le résultat de l’audit est arrivé : 117k€, à une vache près, pour avoir un truc potable, comme annoncé par exchef. Nous on glousse, mais les chefs, eux, transpirent : le projet a sérieusement pris du retard (de base on devait distribuer les mobiles en juin) et une nouvelle directive demande de faire 36% d’économie un peu partout. Ca craint. Ils envisagent de proposer au proprio de la tour et aux entreprises des autres étages de partager la note puisque ça leur rendrait service aussi. Ça réduirait la note.
En plus, prendre des Samsung ça serait craignos : la plupart des appli internes du groupe sont développées sur… iOS ! \o/ (oui, ces gens sont des génies du quotidien, c’est merveilleux) (non, pas du tout).
Du coup, nouvelle idée du big boss (en réalité soufflée par exchef) : et si on subventionnait ? 400-450€ pour l’appareil en délimitant une gamme avec des modèles bien précis (par exemple « n’importe quoi tant que c’est un iPhone »), et 20-25€ pour le forfait, souscrit par les utilisateurs chez qui ils veulent ?
Ca règlerait peut-être le problème d’antenne et de réseau, en plus. Et du hors forfait aussi : pour ceux qui vont à l’étranger, ils passeraient le hors forfait en note de frais et ça serait leur service qui finance ! La DSI aurait des coûts fixes et parfaitement maitrisés. Le rêve, en somme…

 

Voici donc où nous en sommes aujourd’hui. Le big boss a écrit a la RH pour savoir si la subvention serait possible et ce qu’il serait possible de mettre en place.
Et sinon, on se demande si le projet va vraiment survivre aux économies : on parle maintenant de septembre pour la distribution des mobiles. Mais avec les vacances qui arrivent ça va être compliqué.

La RH va-t-elle accepté le principe de subvention ? Et les syndicats, que vont-ils en penser ? Le projet va-t-il être maintenu sur 2016 ? Va-t-il être repoussé en 2017 ? La suite au prochain épisode ! \o/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s