Privilèges, vous avez dit privilèges ?

Je ferai court. Pas laconique, mais court.

J’ai encore vu passer dans ma TL des rant en vrac parlant de privilèges – le plus souvent c’est à propos des hommes blanc cis hétéro – mais surtout de ceux qui les ont, ces privilèges.

Dans 80 si ce n’est 99.99% des cas, ces grommellements qui veulent dénoncer, ne dénoncent rien du tout : ils incriminent. Purement et simplement.

Donc pour les incriminatrices de tout poils (parce qu’à un moment on va arrêter de se voiler la face, hein…) j’ai un scoop : ces privilèges avec lesquels vous nous rebattez sans cesse les oreilles ? Ces privilèges qui, de fait, existent bel et bien en effet ?
Personne ne les a demandé.

Personne.

« Ah ! Moi je suis un homme blanc cis hétéro, donc je veux être mieux considéré que tout le monde, être vu comme plus crédible dans à peu près toutes les situations même si je suis le dernier à pouvoir en parler, ne jamais subir aucune discrimination d’aucune sorte, et surtout, être payé entre 20 et 25% de plus parce qu’à la loterie génétique j’ai écopé d’une paire de couilles ! » SAID NO ONE EVER !!!

Ces privilèges existent bel et bien, oui, c’est une certitude, personne ne le conteste, personne ne le nie, et moi la dernière ! Je sais que de base, étant une blondinette aux yeux bleus, je suis préposée à moins d’emmerdes que beaucoup d’autres.

Ca n’empêche que je n’ai rien demandé. Pas plus que tous les hommes blancs cis hétéro contre qui vous avez la gâchette facile.

Donc une fois pour toute, si au lieu de cracher à la figure de ceux qui ne savent pas, qui ne se rendent pas compte, qui ne comprennent tout simplement pas, parce qu’ils ne sont pas confrontés à ces situations, on choisissait la voie de l’apprentissage, de l’explication, de l’éducation ? Comme je l’ai déjà expliqué, je ne crois pas que taper sur les gens qui sont mieux lotis que nous soit le meilleur moyen de faire avancer nos idées. Au contraire.

Alors, oui, comme dit ce même jour, on croise des cons partout : c’est hélas le lot de l’Humanité. C’est comme ça. Mais pour les 20 connards qui s’entêtent à rester cons, il y a 80 types qui seront tout à fait capable d’écouter, d’entendre quand on les met au fait de ces réalités et injustices qui demandent à être modifiées et corrigées. D’autant qu’avec ces fameux privilèges vient un certain nombre de contraintes. Pas géniales. Qu’ils subissent. Mais qu’ils n’ont pas demandé non plus. Et que quand on explique pourquoi l’égalité n’est pas là aujourd’hui, et en quoi elle leur profiterait, aussi, étrangement, le message passe. Très bien. Tout seul.

Alors s’il vous plait, par pitié : arrêtez de vous en prendre à ces pauvres types qui n’ont rien demandé et qui subissent la vindicte collective parce qu’ils ont le malheur d’être ce qu’ils sont sans avoir eu le choix. Expliquez, argumentez. Laissez tomber et passez au suivant si celui-ci n’écoute pas.

Parce que vous savez quoi ? On finit toujours par trouver quelqu’un qui écoute. Parfois, ça prend juste un peu plus de temps que prévu. Mais on finit toujours par y arriver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s