J’ai un travail fabuleux – Episode 1

Si si !
Mais les conditions de travail… comment vous dire… C’est différent.

Plantons le décor.

Je travaille dans une société de service informatique que nous appellerons Schtroumph. Autrement dit on se charge de l’informatique pour le compte de clients qui ne veulent pas engager des gens pour le faire. Nous avions un contrat de 3 ans avec la société Magic, et j’ai intégré ce contrat voilà près de 2 ans.
Notre contrat avec Magic s’est terminé fin 2012, comme prévu, en même temps que plein d’autres contrats informatiques et pour faciliter la gestion, et économiser de l’argent, Magic a fusionné toooooouuus les petits contrats pour en faire un seul très gros. Et c’est Disco qui l’a remporté.

Vous suivez ? Bien. C’est maintenant que ça se complique un peu.

Comme le contrat de Magic est vraiment très gros, Disco a décidé de faire ce qu’ils ont appelé du body-shopping (non, pas de trafic de cadavres, rassurez-vous) autrement dit, passer des contrats avec les anciens sous-traitants pour récupérer des gens qui connaissaient déjà le contrat. Résultat, je suis une employée de Schtroumph, qui travaille pour Disco lui même travaillant pour Magic. Je suis donc sous-traitant du sous-traitant, c’est tout à fait ça.

Et là… la Poésie commence.

Disco a débarqué la fleur au fusil, pour notre service en particulier, prenant officiellement les commandes au 02/04/2013, pensant visiblement que ce que l’on faisait dans mon service (« gestion des affaires non standard » : ça va de l’installation d’un logiciel avec licence individuelle au déménagement de 800 personnes, c’est large comme scope) ne devait pas être bien compliqué parce que la réversibilité (dans l’info, c’est le moment où les 2 prestataires travaillent ensemble : le nouveau observe, l’ancien transmet les connaissances) s’est étalée sur…. 2 jours. Vite fait.

Déjà on partait mal. Ajoutez à cela un chef de service pas du tout fait pour endossé ce costard, peureux face à des grandes gueules (eux carrément débauchés de chez l’ancien presta)  et vous obtenez un service censé gérer des projets mais qui au final bute sur le moindre caillou parce que sans la moindre info sur le nouveau fonctionnement des choses. Fonctionnement que personne n’a mis en place puisque différent des demandes standards mais ! comme dit plus haut, personne ne s’est vraiment soucié de ce qu’on faisait…

Enfin si : on fait des devis et on gagne de l’argent. C’est le seul truc qu’ils ont retenu…
Nous sommes donc censés gagner de l’argent. Enfin faire gagner de l’argent. Au début c’était pas trop ça : aucun moyen, aucune info, aucun processus de fonctionnement, aucune méthodologie, tout le monde faisait à sa sauce et les consignes changeaient tous les 3 jours (dans les périodes fastes). Ca explique mon arrêt maladie de presque 1 mois en juin.

Et aujourd’hui, après 10 mois où en sommes-nous ? A peu près toujours pareil.

Il y a 10 jours j’ai passé 20 mn au téléphone à négocier des bordereaux Chronopost avec la responsable moyen généraux de chez Disco qui m’a fait passer un interrogatoire en règle. 20mn. Pour des bordereaux. Je ne m’en remets toujours pas.
Notez que je n’ai toujours pas reçu les bordereaux par la navette et que mercredi soir j’ai dû aller à la poste envoyer sur mes deniers en Chronopost (30.60€, mais je vais me faire rembourser rassurez-vous)  un disque dur en réparation chez un fournisseur pour être sûre qu’il parte.

Et je ne vous parle pas des techniciens qui ont un kangoo, mais ! qui ne peuvent pas transporter de matériel dedans ! Parce que bien sûr c’est logique de prêter des UTILITAIRES à des gens pour qu’ils ne transportent RIEN dedans EVIDEMMENT !

Ha et nous n’évoquerons pas non plus l’attente de 10mois pour avoir une vraie procédure de réservations de techniciens quand on en a besoin, ça non plus, on n’en parlera pas sinon je vais pleurer. A chaudes larmes. Et si on évoque la grande satisfaction et l’auto congratulation des chefs à sa mise en place…

Non. On ne va pas en parler non plus. C’est mieux.

Au prochain épisode, on parlera de la connexion réseau et du matériel…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s