J’ai un travail fabuleux – Episode 5.03 – « Pover pointe » et autres histoires

AAAAAAAAAAAAHHHHH !!! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!! (Pardon) (J’avais besoin d’extérioriser)

Il y a quelques semaines j’ai donc assisté à une « formation SharePoint ». Il fallait en fait comprendre « mauvaise présentation à la française ». Parce que oui, on nous a parlé de « pover pointe ». Non je ne plaisante pas. Prononcé comme ça. Rien que ça c’était déjà difficile.

Mais outre ce détail, le formateur, que nous avions en visio-conférence Skype et qui faisait des « eeeeeeeeeuh » toutes les deux phrases dans les moments fastes, s’est mis à expliquer des choses. Mais façon grand écart.

D’un côté, il a expliqué en grands détails des choses que l’on trouve sur à peu près tous les téléphones de nos jours, même sans posséder un iPhone ou le dernier Samsung, ou au pire sur des Google drive/Dropbox/Hubic, sinon sur beaucoup de sites marchands très connus. Faire un rappel de ces notions/fonctionnalités pourquoi pas, mais y passer la moitié de la formation qui durait 1h30, non, ça n’en valait pas la peine (c’est ce que je croyais).

Mais dans le même temps, il est passé à la vitesse de la lumière sur des concepts comme celui de « méta données ». Et sans réellement expliquer à quoi ça servait dans le contexte. Mais en insistant lourdement sur le fait que c’est important. Il a donc introduit une notion, l’a présentée comme utile et même primordiale mais sans l’expliciter plus que ça. Ce n’est déjà pas malin en temps normal, mais avec ce qui va suivre, ça atteint des sommets…

J’en ai donc conclu qu’il prenait les gens pour des neuneus (c’était tout juste si on n’avait pas droit à « alors Word, ça sert à écrire, et Excel, à calculer ») et quand j’ai expliqué ça, un peu choquée tout de même, une collègue, interne, m’a expliqué que « non mais tu sais… c’est le niveau habituel en informatique ici hein… »

Et là ça a été LE choc.

Rantamplan est un grand groupe français et quand on voit le niveau en informatique des employés, c’est à se demander si on ne les maintient pas dans l’ignorance juste pour qu’ils ne soient pas trop au courant/efficaces/formés sur les outils informatiques récents disponibles pour les entreprises, histoire qu’ils n’aient pas d’idées farfelues genre « demander de meilleurs outils ». C’est tout simplement scandaleux !

SharePoint ça fait juste une éternité que ça existe ! C’était pensé pour faire du collaboratif en interne à la base, mais depuis l’outil a évolué, on peut presque faire des sites institutionnels avec. ET CES PERSONNES DECOUVRENT A PEINE QUE CA EXISTE !!! Et pas de « oui mais l’entreprise n’avait peut-être pas pu l’intégrer avant » : un serveur, qu’est-ce que je dis, une machine virtuelle, vingt minutes d’install et C’EST TOUT ! C’est du Microsoft, c’est fait pour aller avec le reste !

Alors imaginez, c’est un peu comme si on présentait à ces gens le tactile comme une techno qui date de l’année dernière, à qui on se sent obliger de rappeler que  » Word sert à écrire, Excel à calculer », à qui on introduit des concepts de méta données, de partage, de collaboratif ?

Essayez d’expliquer Netflix à quelqu’un qui en serait resté à « location de cassette video au video-club du bas de la rue », et n’aurait aucune notion de format numérique, de VOD, d’internet et tous ces trucs-là.

C’est à peu près pareil.
Bon courage oui.

Sinon, à part ça, iznogood brasse toujours autant d’air et je n’ai pas beaucoup plus de boulot qu’il y a trois semaines (ma joie est sans limite vous imaginez bien). Enfin si pardon : j’ai 6 projets au total. Mais comme notre boulot, quand on ne court pas en tous sens en brassant du vent (perso je m’y refuse, je ne suis pas une éolienne), consiste à faire du passe-plat de mail, ça ne va pas chercher très loin niveau activité, hélas. Comble du merveilleux, la conso Internet est surveillée. VOUS AVEZ BIEN LU ! Surveillée. J’ai reçu plusieurs une alerte pour me dire « attention petit mouton, internet est réservé à ton activité professionnelle, il ne faut pas s’en servir sinon ! », du coup je ne lance même plus Firefox T.T

Durant le COPIL (COmité de PILotage) du 19 juin, j’ai appris que j’avais « de l’activité avec une bonne intégration » (me retenir de glousser a été très complexe) avant que me l’on me demande un « ça va c’est intéressant l’activité Angel ? Tu vois hein, on n’avait pas menti hein ! » J’ai bien sûr répondu « oui » parce que je n’avais pas d’autre choix, mais j’ai demandé au manager si je pouvais le voir, après. Il a de suite demandé « y a quelque chose qui va pas ??? » ce à quoi je n’ai pas répondu (parce qu’il y avait du monde autour vous pensez bien). Quand je lui ait annoncé que je voulais partir d’ici, il a marqué un temps d’arrêt mais a dit qu’il allait voir pour arranger un truc réaliste.

Sion, si ça peut donner une autre idée de mon désarroi : à force de chasser des pokemons depuis mon bureau, je suis arrivée à court de pokeball et de baie ananas. Je n’avais plus que 219 objets dans mon sac au total. Pour vous dire à quel point j’ai eu besoin de tuer le temps (et à quel point j’en ai toujours besoin notez).

Bref. Avec l’été qui arrive on devrait avoir une baisse d’activité (j’en frissonne de terreur) mais à voir, comme on travaille à l’internationale.

Tout ça pour dire : je suis un mouton qui souffre. Achevez-moi T.T

Films de mai

Malgré la reprise du boulot active, on a vu quelques trucs quand même…

Alien Covenant : c’est du Ridley Scott donc c’est bien fait. Fassbender joue toujours aussi bien les cyborgs défectueux, ça en est même flippant tant il fait ça bien. Y a de la grosse bête qui bave de l’acide avec option double mandibule. Mais sorti de là ça reste quand même toujours un peu la même chose. J’entends déjà les esprits chagrins « han mais plein de licences c’est comme ça ! » ouais sauf que les autres ne se placent pas dans un système de pseudo préquel étiré jusqu’à plus soif sous couvert d’expliquer des trucs alors que c’est juste pour gagner de la thune. Donc ça se regarde mais parce que j’ai une carte UGC quoi.
Braquage à l’ancienne : FEEL GOOD MOVIE SPOTTED !!! \*o*/ Mon dieu ce que ce film est CHOU ! Et drôle aussi ! Rho que c’est drôle ! C’est sûr qu’avec le trio de choc qui est là pour le porter c’était compliqué de se louper mais le tout est tellement bien géré, tellement bien orchestré, c’est un film qui fait du bien et qui a mis du tout chaud et du tout doux et plein de ♥ dans ton dedans de toi quand tu sors de la salle. Et ça fait du bien, toujours =^.^=
Grace de Monaco : une tranche de vie sur le rocher, la transition de Grace l’actrice à Grace la princesse. Magnifique interprétation de Kidman, et de toute la cast en fait. La photographie est impeccable, le film a une esthétique juste parfaite. Une petite parenthèse de l’Histoire, à voir, au moins une fois, vraiment ♥
Le roi Arthur : la légende d’Excalibur : j’ai beaucoup aimé. Je comprends la comparaison avec Game of Thrones, même si en fait, elle est pas là où on pourrait le penser : pas de scène de cul/viol gratuite, pas de meufs à poils juste parce. Au contraire. Maintenant que j’y pense, je n’ai même pas le souvenir d’un sein qui se balade. Alors que toute une partie du film se passe dans un bordel, c’est très fort faut admettre ^^; Mais sinon oui, l’esthétique grise et sombre, le côté violent de l’univers, au sens « dur et sans pitié » rappelle un peu. C’est aussi bourré d’humour et et d’auto dérision de la part de personnage qui ne sont pas vus comme ça d’ordinaire, et c’est cool. Par contre pour ce qui est de l’exactitude avec la légende arthurienne, étant donné que je ne connais que dans les très très grandes lignes, je ne saurais pas quoi en dire. Mais c’est à voir pour passer un bon moment (en plus Jude Law et Charlie Hunnam sont juste excellents dans leur rôle respectif rien que pour ça c’est un plaisir à voir).

J’ai un travail fabuleux – Episode 5.02 – Réunion de service

J’ai donc assisté mardi à ma première réunion de service. Pardon « réunion de revue projets » (et rien à voir mais j’ai mis à jour la page des ingrédients).

Je n’ai pas été déçue du voyage.

On a passé 2h (DEUX HEURES !!) dans une salle de réunion. A un moment j’ai cru qu’on allait s’asseoir en cercle sur les tables et chanter des chansons hippie. C’est une joyeuse assemblée, beaucoup trop très zen, qui discute en paix des projets en cours. Dit comme ça c’est bien, et même logique.

Comment vous dire…

C’est mou. Mais vraiment mou. Façon méduse hors de l’eau, voyez ? Je veux dire, il y a des projets à l’arrêt depuis près de 6 mois (SIX !!!) pour certains parce que personne, du côté des demandeurs, ne répond aux sollicitations. Mais ça ne choque pas. Du tout. On geint un peu, on dit que bouh, c’est trop nul que les gens ils répondent pas, et… on passe au projet suivant.

WTF ????

Je sais pas tu proposes des trucs, tu fais un bilan, tu escalades TU FAIS QUELQUE CHOSE NOM D’UN PETIT POIS !!! Mais nan nan ! Pas chez Rantamplan ! On chouine un peu et on attend que ça se passe, et on garde le projet ouvert. En même temps, ça fait de l’activité, artificiellement. Ca gonfle les chiffres. Comme quand le gouvernement ne compte plus je ne sais plus quelle catégorie de chômeurs dans les chiffres et te fait « TADAAAA !! Regardez comme les chiffres du chômage ont baissé ! Trop la classe hein ? »

Sinon, parce que c’est plus fort que moi (un mix de ça, et de ça je pense), j’ai commencé à faire des suggestions en entendant des remarques sur le reporting qui suivra cette réunion (puisque c’est moi qui vais le faire à partir de la prochaine revue) (M. qui le fait actuellement m’a jeté ça dans les bras comme on jette un sac dans une poubelle).

Sauf que (sinon c’est pas drôle).

Personne ne veut rien changer. PER-SONNE ! J’aurais plus de chances de faire danser la polka à un menhir que de faire bouger ces gens. C’EST IMMONDE !! >.<
Mais je fais quand même les 2-3 propositions de changements qui me viennent là, à chaud sans avoir plongé plus loin dans le machin, et comme ça demanderait de faire un peu moins n’importe quoi comme on en a envie, et un peu plus de se discipliner, ce brave iznogood s’est de suite mis à ronchonner parce que « pfff, bon, quand même, c’est une contrainte hein ».

J’ai essayé.
Vraiment.
J’ai fait de mon mieux.
Pour de vrai.
Mais 2 semaines et demi d’inactivité + la grande irritation que me cause ce mec + la mollatitude générale, ça a été trop pour moi.

J’ai donc commencé par essayer, avec douceur et diplomatie (si, si), d’expliquer qu’un peu d’homogénéité et de rigueur dans les traitements, ça serait pas mal. Ca représenterait mieux l’activité et ça la mettrait en valeur. Surtout que JeanPierre venait tout juste de faire remarquer que de base, personne demandait de reporting et que c’est une fois qu’ils l’ont mis en place que les chefs se sont mis à le réclamer. Mais non, iznogood persiste et signe : ouais, mais ça demande de la rigueur, et de se tenir aux règles, et bla bla bla.
Et il m’a gonflée.
Mais bien.
Du coup, j’ai fait comme dans Mortal Kombat.

Ca a donné ça :
Iznogood
: « ouais mais c’est chiant, pis si on le fait pas, pis faut le faire toutes les semaines et– »
Moi : « Mais tu sais ce qu’on dit iznogood ? « La discipline, c’est faire ce qui doit être fait même quand on en a pas envie ». Ce qui me fait me lever le matin à 5h30 pour aller courir, par exemple. »

(parce que oui, on avait parlé sport une fois avec lui, entre autre chose).
JeanPierre
n’a pas pu se retenir de glousser plus ou moins sous cape, pendant que ce brave iznogood faisait la gueule. Je me suis contentée d’afficher mon sourire le plus avenant (je crois que sa gueule à ce moment-là était encore meilleure) (je sais je suis vile mais reconnaissez que c’était mérité).

Quand même cela dit, à un moment JeanPierre a fait acte d’autorité (\o/ les miracles existent) quand iznogood a proposé je sais plus quoi.
Oui parce que ce sont deux internes et iznogood porte ce nom parce que l’impression qu’il donne c’est qu’il veut être responsable/chef/ce que vous voulez de tout et tout le monde, mais le mec a du mal à retrouver les chaussettes à ses pieds. En comparaison, JeanPierre donne plutôt l’impression d’un mec cool qui se fout de la hiérarchie tant que ça tourne.

Bref, on verra sur la longueur, mais franchement pour le moment, ça motive pas les troupes. Enfin pas les troupes laineuses en tout cas… .___.

NAN ! (parce que l’autorité c’est nul)

Tout a commencé avec une innocente question de Lia sur Twitter : de quoi rêvait-on quand on était petit ?

Je me suis souvenue que quand j’étais petit agneau et jusqu’à ce que je sois en classe de 4ème à peu près, je voulais être PILOTE DE CHASSE ! \o/ (ouais, j’avais vu Top Gun sauf que j’en avais rien à fiche du nabot, moi je n’avais d’yeux et de ♥ que  pour les supers n’avions).

(suite…)

J’ai un travail fabuleux – Episode 5.01 – Bienvenue chez Rantanplan !

Trois jours. Trois jours que je suis là et c’est déjà l’enfer. Même pas trois jours en fait mais 2,5 à l’heure où j’écris ces lignes. Certes vous me direz je n’ai pas d’ordi (juste un vieux machin en dépannage en attendant le mien pour de vrai), ça n’aide pas. Soit. Et puis je ne connais pas trop les us et coutumes, ça n’aide pas non plus, mais ça viendra, soit. Mais quand même. Ça ne sent pas la rose cette histoire.
Sinon j’ai côtoyé 2 collègues sur cinq pour le moment : un interne, que nous appellerons iznogood (parce qu’il espère prendre la place d’un autre type potentiellement sur le départ) et blob, un presta, comme moi.

Iznogood est un grand excité qui part dans tous les sens pour se donner l’air très occupé. Je pense surtout qu’il brasse de l’air pour pas grand-chose. Il se prend un peu pour le chef de tout le monde et n’importe qui et des fois on dirait qu’il n’a pas compris que je n’en suis pas à mon premier poste. Tant qu’il me fout la paix on s’entendra bien lui et moi (hélas il semblerait que « me foutre la paix » ne soit pas dans ses plans). Et puis il y a blob. Blob est dans le service depuis 7 ans. SEPT ANS !!!

Alors vous me direz « mais il a le droit d’aimer ce qu’il fait ! ». Certes vous répondrai-je. Sauf qu’à première vue – et je ne demande qu’à me tromper – ce qu’on fait est aussi varié qu’une alternance frites/potatoes au macdo tous les midis 5 jours / semaine. J’adore la friture mais au bout d’un moment ça lasse un peu quand même.

Par dessus le marché, de ce que j’ai pu apercevoir de la charge de travail, on va dire que ce n’est pas tout à fait des foudres de guerre. Mais pas. Du. Tout. Gentils hein attention ! Mais on sent quand même la jolie mentalité « pas trop vite le matin et tout doucement l’après-midi ». Non parce que figurez-vous que dans ce service on a pas trop de boulot mais on en cherche pas trop trop non plus. Et en même temps vu la gestion du peu qu’il y a…

C’est un peu comme si je nourrissais mes collègues en pâtisseries avec mes petits moyens mais que d’un coup je me mettais à vouloir faire concurrence à la pâtisserie de mon quartier avec les mêmes moyens à savoir le coin cuisine de mon studio, voyez ? Ou que je voulais refaire Chambord avec en tout et pour tout mes deux mains, une pelle et une truelle. Mais d’évidence ça ne choque personne. Donc si ça ne choque pas c’est que ça doit être logique et normal (non) (mais baste on est chez Rantanplan, faut pas chercher).

Et blob dans tout ça ? Blob ça fait 7 ans (SEPT ANS !!! Désolée je ne m’en remets pas) qu’il végète à faire les trois même bidules, sans jamais rien de neuf, et surtout qu’il ne se pose pas de questions. Quand je lui demande pourquoi on gère pas ça comme ça, ou pourquoi ça on le fait comme ça, la réponse est toujours la même : un haussement d’épaule et un « pffft ! Chais pas. » MAIS ÇA T’ARRIVE DE TE POSER DES QUESTIONS DES FOIS ?? DE REMETTRE EN CAUSE L’ORDRE ÉTABLI ??? DE FAIRE COGITER TES NEURONES DANS LE SENS DE L’ÉVOLUTION ???

Bref. Il me reste une collègue à rencontrer (elle est en vacances). Et ce matin j’ai rencontré M., l’experte technique, et le chef, JeanPierre. Mais qui n’est pas vraiment chef. Parce qu’en fait, ici, il n’y a pas vraiment de chef mais des « animateurs » (ils ont des terminologies spéciales ici) qui sont revenus ce matin. Donc je ne sais pas trop quoi en penser.

Parce que oui, je commence quand le mec que je suis censée épauler est en vacances. Pourquoi pas ? On dira que c’est la logique locale, au même titre que la gestion hasardeuse.

J’essaie de voir le positif cela dit. Je peux faire 8h/17h 16h30 ce qui est SUPER cool. Même si pour ça je vais devoir mettre le réveil à 6h (pas merci ligne 13 de merde). Au moins je peux rentrer tôt pas trop tard (étant donné la propension de ma ligne à faire de la merde je reste raisonnable) et c’est bien. Et je pourrai aller au ciné aussi avec un peu de bol (faut que je calcule le trajet). Pas de vraie salle de pause pour le déjeuner par contre, et ça c’est pourri, mais y a un micro onde potentiellement utilisable, je vais voir si je peux le squatter en douce. Mais pas mal de monde mange à son bureau aussi. Donc je ferai pareil.

Et puis on a des bureaux attribués tiens ! Ça aussi c’est bien (j’ai pas pu choisir ma place mais comme on est dans un coin ça va je ne suis pas dans le passage et je n’ai personne qui arrive dans mon dos sans que je le vois).

J’essaie de ne pas trop me faire d’idée avant de rentrer dans le vif du sujet mais c’est difficile parce que ça n’a pas l’air folichon. Après un point cet après midi avec JeanPierre je confirme : c’est de la con gestion de projet même pas intéressante parce qu’on nous refile globalement les petites merdes dont personne ne veut. Youhooouuu…

Donc comme prévu je pense que je vais faire 6 mois (5 même avec un peu de bol) et CASSOS !! Hors de question que je me tape la ligne 13 pour jouer les tapisseries !!

Films d’avril

Un peu comme le mois dernier : merci l’inter contrat qui me laisse du temps pour aller au ciné/regarder des trucs (je préfèrerais un poste, mais il faut savoir faire contre mauvaise fortune bon cœur)

Ghost in the Shell: alors esthétiquement c’est très joli. L’univers de l’anime est bien respecté, et certains rendus sont top. Pour le reste… Comment vous dire. J’ai vu l’original, j’étais lycéenne et je n’étais pas renseignée sur la culture nippone comme je peux l’être aujourd’hui. Y avait plein de questions très philosophiques empruntes de beaucoup de mysticisme et sans certaines clés culturelles c’était un peu difficile. Avec le recul, j’avais pas mal perçu de choses, malgré tout, même si ce n’était que de loin. Mais tout ce côté là est complètement absent du film. Et c’est un peu dommage parce que c’était quand même le but du truc. Dommage.
La chute de Londres : ça rappelle un peu White house down (que j’avais trouvé terrible, un bon film d’action avec de l’humour, c’était cool) mais en moins bon. Beaucoup moins bon. Le garde du président est un bas de plafond de yankee borné qui ne pense qu’à canarder tout ce qui passe, le président des US a le charisme d’une huitre séchée, bref, ça ne vaut pas de perdre 2h.
La légende d’Hercule : bon, faut pas être regardant sur la mythologie, mais vu la gueule de l’affiche (raison exclusive de la présence de ce film dans ma liste, soyons très clairs) fallait pas s’attendre à un truc super pointu non plus. Mais globalement, ça tient sa promesse : y a du bonhomme musclé moitié tout nu qui en tape d’autres, et c’est tout ce qu’on demandait ^___^
Power Rangers : délire débile qui m’a fait prendre ma journée pour mon anniversaire. Bilan ? Une EXCELLENTE surprise. Vraiment. Très inclusif, avec beaucoup de jolies choses (surtout quand on sait que le public visé est enfant/ados) même si elles ne sautent pas aux yeux. C’est peut-être ça qui les rend d’autant plus appréciables : c’est amené avec beaucoup de naturel et de subtilité du coup c’est top ! Un très très bon divertissement et j’espère que le reste de la franchise (la scène post gen’ laisse penser à une suite) sera sur le même ton parce que c’est rafraichissant ! (sinon rien à voir mais l’année prochaine je re-pose ma journée pour mon anniversaire <3)
RTT : errance télévisuelle d’un dimanche soir où j’étais tellement démissionnaire que j’ai même pas mis Netflix. Et au final c’était plutôt sympa. Fun à certains moments et le côté « action » était bien géré pour un film français (oui, j’ai du mal avec la filmo française, désolée. Mais faut reconnaitre qu’on est pas franchement doué pour certains trucs). Donc au final, c’était sympa et chou tout plein comme errance de dimanche soir du coup.
La Belle et la bête : alors outre que c’était pas mal fait du tout, que visuellement ça passait très bien et que Ian Mckellen fait une super pendule de cheminée… je suis fâchée. TRÈS fâchée même. Ils avaient UNE chose à ne pas rater. UNE seule. ET ILS L’ONT PLANTÉE CES GLANDUS DE LA LUNE !!! LA ROBE DE BAL DE BELLE PUTAIN !!! C’ÉTAIT LA CHOSE A NE PAS RATER ET IL L’ONT FOIREE DANS LES GRANDES LARGEURS !!!! C’EST UNE HONTE UN SCANDALE ! è.é/
Life : au départ le pitch est super sympa : une capsule revient de Mars avec des prélèvement sur l’ISS et ils vont être analysés. Et dedans… y a la vie. Cool ! Sauf que. Tout le déroulé de l’histoire repose sur des erreurs humaines complètement DÉBILES que jamais, JA-MAIS tu attends de personnes qui vont dans l’ESPACE !! Ils sont censés être parmi les plus intelligents de la planète nom d’un satellite à roulettes ! Et au final ? Ils font n’importe quoi. Du coup… la fin est très bien comme elle est. Ça mérite pas mieux.
Fast & Furious 8 : AAAAAAAAH !!! On voit qu’il n’y a pas eu de mort pendant le tournage cette fois-ci ! On retrouve les courses-poursuites à la con, les trucs pas du tout crédibles du point de vue de la gravité mais c’est FUN ! En plus y a rien moins que Vin Diesel, Dwayne Johnson, Charlize Theron et Jason Statham dedans. Alors non je ne suis pas DU TOUT objective. Mais je m’en fiche. J’aime cette franchise (même si ça manquait de Dom’ ou des autres torse nu quand même) et celui-là en plus ils ont rajouté la bonne dose d’humour potache et pas prise au sérieux qu’il faut. Franchement un très bon moment.
La grande évasion : parce que c’était sur ma liste et que c’était sur Netflix. Conclusion ? C’est SUPER fun au départ et puis… Et puis voilà. C’est un film de guerre, de base, donc forcément c’est pas joyeux. Mais c’est très touchant et une jolie leçon de courage et de persévérance.
Usual suspects : parce que comme avec les Star Wars, j’avais vu des bouts de ce truc dans le désordre mais je ne m’étais jamais posée devant (un grand manquement je sais je sais). Mais c’est toujours aussi classe, même quand on connait la fin
High Rise : Ok. Ce truc est… Est quoi au juste ? Etrange ? Barré ? Bizarre ? Glauque ? Un peu tout ça ? Sans doute. En tout cas je ne regrette pas de ne pas avoir eu le temps de le voir au ciné. Ca ne valait pas la peine de perdre son temps. C’est même pas chiant parce que c’est juste super tordu. Après y a sans doute une critique caché un truc très spirituel là dessous mais… Je l’ai pas vu. Du tout ôo
Gardian of the Galaxy Vol. 2 : Pas mal. Pas mal du tout même. Il faut impérativement que je me trouve la BO parce qu’elle est top (oui, je sais, ne dites rien, je connais très bien la teneur de mes goûts musicaux ^^;). Un peu moins dynamique que le premier, on est quand même plus plan-plan, mais ça reste fun comme tout. Et JE VEUX UN BEBE GROOT ! \o/ Je veux un Groot a tous les stades de son évolution en réalité ❤